Les guides d’accompagnement du programme de Philosophie pour enfants de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp: les exercices

Lipman et Dewey

Chaque histoire écrite pour les enfants dans le programme de philosophie pour enfants de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp est accompagnée d’un guide pour l’enseignant.e. En règle générale, les guides font 10 fois le nombre de pages des histoires. Au total, nous avons en main plus de 6000 pages! Ces guides reprennent les principales idées directrices contenues dans les histoires et permettent de les articuler sous forme de recherche par le biais d’une série de questions prenant la forme de plans de discussion et exercices.  À partir d’un texte écrit par Lipman il y a quelques années, attardons-nous aujourd’hui aux différentes structures des exercices contenus dans les guides destinés aux enseignant.e.s.  Nous avons abordé précédemment la structure des plans de discussion.   Lire la suite

Le Journal de recherches 2018 de l’École Internationale de Genève

Journal de recherche 2018

L’école internationale de Genève vient de publier son Journal de recherches 2018.  À parcourir d’un couvert à l’autre.  Pour télécharger le Journal, cliquer ici!

Table des matières

• Introduction  2

Dr Karen L. Taylor, Director of Education, International School of Geneva

• Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées  4

Dominique Bucheton & Yves Soulé, LIRDEF, Faculté d’Education, Université de Montpellier

• L’autorégulation : pour une différenciation pédagogique explicite 30

Sophie Romero Pinazo, Aix-Marseille Université, France

• Philosograms as Aesthetic Maps of Philosophical Inquiry  45

Natalie M. Fletcher, Université Laval, Québec, Canada

• Pourquoi et comment faire de la philosophie avec les enfants?  59

Michel Sasseville, Université Laval, Québec, Canada

Les guides d’accompagnement du programme de Philosophie pour enfants de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp: les plans de discussion

Lipman et Dewey

Chaque histoire écrite pour les enfants dans le programme de philosophie pour enfants de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp est accompagnée d’un guide pour l’enseignant.e. En règle générale, les guides font 10 fois le nombre de pages des histoires. Au total, nous avons en main plus de 6000 pages! Ces guides reprennent les principales idées directrices contenues dans les histoires et permettent de les articuler sous forme de recherche par le biais d’une série de questions prenant la forme de plans de discussion et exercices.  À partir d’un texte écrit par Lipman il y a quelques années, attardons-nous aujourd’hui aux différentes structures des plans de discussion.  Dans un prochain billet, nous porterons notre attention sur les exercices. Lire la suite

Les rôles des guides d’accompagnement dans le programme de Philosophie pour enfants.

Lipman et Dewey

Matthew Lipman, père de la Philosophie pour enfants, et sa collaboratrice Ann Margareth Sharp, ont mis en place une façon de faire de la philosophie avec les enfants afin que ces derniers plongent très tôt dans l’aventure de la pensée.  Pour y arriver, Lipman a d’abord écrit un certain nombre d’histoires pour les enfants et, en même temps,  avec A. M. Sharp, un nombre équivalent de guides pour les enseignant.e.s.  Quels sont les rôles de ces guides?  Voici quelques réponses! Lire la suite

Quelques influences ayant marqué la route de la philosophie pour enfants

Lipman et Dewey

Inspiré par la pensée de John Dewey, le père de la philosophie pour enfants, Matthew Lipman, voyait dans la pratique de la philosophie une activité extraordinaire pour qui veut faire de l’école un lieu où l’on apprend à penser. Pour Dewey, l’école, par le biais de la recherche, doit être un lieu d’apprentissage de l’art de penser. Mais au lieu de s’appuyer, comme Dewey, sur la démarche scientifique pour y arriver, Lipman considérait que la philosophie était encore mieux adaptée à cet objectif en raison du fait que les concepts en philosophie sont centraux dans l’expérience humaine, qu’ils sont contestables et qu’ils convoquent aisément, du même coup, la discussion. Mais il n’y a pas que Dewey qui inspira Lipman. Lire la suite

RÉPARER LES VIVANTS : LA VULNÉRABILITÉ ET SES RÉGIMES DE REPRÉSENTATION

Lipman et Dewey

RÉPARER LES VIVANTS :

LA VULNÉRABILITÉ ET SES RÉGIMES DE REPRÉSENTATION

Colloque international du CRIV — U. Laval

Communauté de Recherche Interdisciplinaire sur la Vulnérabilité

En collaboration avec l’ÉRIAC — U. de Rouen

Équipe de recherche interdisciplinaire sur les aires culturelles

13-14 juin 2018

Université Laval

Pavillon De Koninck

Salle du conseil (DKN-3244)

Lire la suite

La vulnérabilité – être vulnérable

libéraux

Voici un petit exercice qui pourrait être utilisé avec des enfants de 10 ans et plus portant sur la vulnérabilité.  Il est le fruit d’une discussion avec mes ami-e-s Facebook (et de quelques recherches dans le monde de la philosophie).  Et je profite de l’occasion pour les remercier chaleureusement.  Je ne saurais tous les nommer ici, mais si ces personnes passent par ici,  elles se reconnaîtront.  J’ai changé les noms…

Évidemment, l’intérêt d’un tel exercice (à utiliser si la question vient des enfants ou des adolescents et non à imposer comme thème à discuter sans tenir compte de leur intérêt) n’est pas tant dans les réponses que les enfants pourraient donner que dans les raisons qu’ils devront apporter pour justifier leur accord, ou leur désaccord… Là, on commence à faire de la philo… Et si on veut aller plus loin, il importera également de poser la question: Mais est-ce que cette raison est une bonne raison? Lire la suite

Philosophie, polarisations sociales et dérives sécuritaires

Le 15 juin 2018, le SHERPA organise une journée d’étude sur la philosophie, les polarisations sociales et les dérives sécuritaires. Cette journée d’étude, à laquelle je participerai, s’adresse aux décideurs, aux chercheurs et aux praticiens du champ social et en particulier aux professionnels du milieu communautaire, des services sociaux et de l’éducation. Orientée vers des pistes concrètes d’action à travers la mise en place d’un groupe de travail « recherche et action », elle sondera les enjeux majeurs du phénomène autour de tables rondes et exposera quelques dispositifs québécois innovants en matière de prévention lors d’ateliers thématiques.

Pour informations et inscriptions, prière de contacter: Claire Guenat, Coordonnatrice Équipe Recherche et Action sur les Polarisations sociales.
Tel: 514 273 3800 # 6593
courriel: claire.guenat.ccomtl@ssss.gouv.qc.ca

Ou en cliquant sur ce lien pour vous inscrire.

Lire la suite

Visages de l’enfance ou de la résistance au sommeil

Cet article a été publié dans la revue Childhood & Philosophy, Rio de Janeiro, v.4, n.7, jan./jun. 2008, sous le titre original:  CHRISTIAN BOBIN : VISAGES DE L’ENFANCE OU DE LA RÉSISTANCE AU SOMMEIL.  En voici un extrait.

Christian Bobin parle de tout dans ses livres.  Mais il accorde une attention 

particulière à l’amour et à l’enfance.  Voici quelques extraits portant sur l’enfance. 

Il nous a fallu faire des choix, tant le sujet est traité amplement dans presque tous 

ses livres.  Lire la suite

Philosophie pour enfants et prévention de la violence

Le secret de la philosophie, d’après Éric Weil, est que « le philosophe veut que la violence disparaisse du monde. Il reconnaît le besoin, il admet le désir, il convient que l’homme reste animal tout en étant raisonnable;  ce qui importe, c’est d’éliminer la violence.  Il est légitime de désirer ce qui réduit la quantité de violence qui entre dans la vie de l’homme.  Il est illégitime de désirer ce qui l’augmente. »[1] Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :