La pratique du dialogue en communauté de recherche ou l’art d’apprendre à discerner de façon raisonnable.

libéraux

Voici un extrait d’un dialogue qui a peut-être eu lieu en 2004 avec ma collègue et amie, Slavka Jindra, en République Tchèque. 13 ans plus tard, je ne changerais pas grand chose à ce petit dialogue… Lire la suite

Quelques conduites à observer dans une communauté de recherche philosophique (2)

 

libéraux

Dans un billet déposé au mois de janvier, j’ai présenté une série d’éléments à observer dans une communauté de recherche philosophique (CRP).  Voici une nouvelle liste d’éléments à observer (elle n’est pas entièrement nouvelle, car certains éléments sont repris, tant ils sont importants pour la mise sur pied d’une CRP.) Ces éléments sont des conduites cognitives, sociales et affectives des enfants engagés dans la recherche. Chacun de ces éléments, comme dans le billet précédent, est présenté.  Le tout est précédé par un prologue qui, je l’espère, montre bien que tous ces éléments sont en relation.

En outre, afin d’aider les enfants à s’engager activement dans ces conduites, l’animateur à un rôle important à jouer. Les points A.1, A.2, A.3, A.4 et A.5 donnent une idée de quelques-unes des conduites de l’animateur.  Mais elles ne sont pas définies dans ce billet. Pour plus de précisions concernant les conduites de l’animateur, vous pouvez consulter le billet: Conduites de la personne qui anime une communauté de recherche.

Toutes les définitions des éléments sont extraites et adaptées de GAGNON, Mathieu et SASSEVILLE, Michel. Penser ensemble à l’école ; des outils pour l’observation d’une communauté de recherches philosophique en action, 2e éd. PUL, 2012.

Lire la suite

Rôles des histoires destinées aux participants d’une communauté de recherche selon l’approche de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp

Le programme de philosophie pour les enfants de Matthew Lipman et Ann Margareth Sharp s’appuie sur des histoires philosophiques écrites pour les enfants. Remplissant plusieurs fonctions dans ce programme, elles ont notamment pour but de motiver les enfants à s’engager dans des pratiques de la philosophie; elles fournissent des modèles de ces activités en montrant différentes pratiques de la philosophie; elles permettent d’inviter les enfants à examiner leur expérience quotidienne en centrant l’attention sur ses dimensions intrigantes et problématiques; elles visent à initier les enfants à la culture philosophique de manière non dogmatique; prenant la forme d’une recherche dialogique, elles donnent à l’enfant-lecteur la possibilité de ne pas avoir à lutter avec les prétentions de vérité d’un auteur; combinées à des pratiques de la philosophie en classe, elles pourraient contribuer à une unification du curriculum scolaire. Lire la suite

Quand la partie devient le tout ou le tout devient la partie : comment s’endormir dans le stéréotype.

Il y a probablement plusieurs façons de s’installer confortablement dans un stéréotype. J’en connais au moins deux qui sont examinées avec attention en philosophie pour enfants. Ces deux façons de faire sont en lien avec notre manière de penser. Regardons d’un peu plus près. Lire la suite

La communauté de recherche utilisée avec des personnes de plus de 50 ans!

Il me fait grand plaisir de laisser la place à Caroline Mc Carthy pour le prochain billet.  Il y sera question d’une activité déployée au Centre-du-Québec permettant à des personnes de 50 ans et plus de vivre la création d’une communauté de recherche!  Eh oui, la communauté de recherche n’est pas réservée uniquement aux enfants et adolescents.  11 groupes sont déjà créés, mais il reste de la place, notamment pour le groupe publique à Victoriaville. Très intéressant! Lire la suite

Le pragmatisme de Dewey et la philosophie pour les enfants de Lipman

John Dewey

Le pragmatisme qui caractérise Lipman  (père de la philo pour enfants)– il n’a jamais caché son sentiment favorable à l’égard du pragmatisme en général et de celui de John Dewey en particulier – l’a conduit beaucoup plus loin que l’horizon théorique entrevu par Dewey. En effet, au lieu de se satisfaire d’une considération purement théorique sur la nature même d’une éducation intellectuelle, il envisagea en plus la mise sur pied d’un programme de philosophie, entièrement redessiné si on le compare aux programmes actuels, qui saurait répondre aux objectifs qu’il s’était fixé; de l’intention, il poussa donc le projet jusqu’à sa réalisation et créa un programme de philosophie pour enfants. Lire la suite

La communauté de recherche philosophique: un nouveau paradigme pour l’enseignement?

 

 

Depuis 1982, plusieurs commissions scolaires du Québec mènent des recherches sur l’utilisation du programme de philosophie pour enfants pour l’enseignement des matières scolaires. C’est que ce programme offre un modèle pédagogique – la communauté de recherche – qui semble dépasser largement le cadre disciplinaire particulier de la philosophie. Dans les lignes qui suivent, j’examinerai ce qui est en jeu lorsqu’on transforme la classe du primaire et du secondaire en communauté de recherche philosophique. Lire la suite

Pourquoi prendre le temps de faire de la philosophie avec les enfants?

En mai 2012, l’école Moser à Genève fêtait ses 50 ans.  Pour l’occasion, le directeur, Alain Moser, m’a demandé de faire une conférence sur la philosophie pour enfants, puisque cette dernière constitue, en quelque sorte, l’ossature du modèle éducatif présent dans cette école.

Voici, en images, quelques éléments de cette conférence: Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :