La philosophie pour enfants ou la quête de sagesse dès l’âge de 4 ans

Il est très fréquent d’associer la philosophie pour enfants au développement cognitif de ces derniers. Et plusieurs raisons justifient ce rapprochement. En effet, la pratique de la philosophie avec les enfants permet à ces derniers de développer une multitude d’habiletés de penser regroupées sous 4 habiletés génériques: raisonner, rechercher, conceptualiser, traduire. Chacune de ces habiletés permet à l’enfant d’apprendre à penser de mieux en mieux dans toutes les disciplines à l’école. Et il n’y a rien de surprenant dans tout cela puisque nous sommes, avec ces habiletés, au fondement même de l’acte de penser. La moindre amélioration ici a des répercussions partout à l’école et dans la vie hors école. Mais, s’en tenir au développement des habiletés de penser lorsqu’on aborde la philosophie pour enfants serait prendre la partie pour le tout.

Lire la suite

Le rôle de la logique dans le programme de philosophie pour enfants

Afin de cerner le rôle que joue la logique dans ce programme de philosophie, nous examinerons d’abord ce qu’il faut entendre par « la logique ».  Puis nous étudierons la façon dont elle est introduite dans les différents romans du programme, en portant une attention particulière à la structure qui unit les quatre premiers romans du programme.  Par la suite, ayant présenté les motifs qui conduisirent Matthew Lipman à introduire dans son programme une seconde logique, une sorte d’hybride de la première – une logique dite « informelle » –, nous examinerons les deux objectifs que poursuit cette logique, soient: la recherche et l’évaluation des raisons. Lire la suite

La philo pour enfants: de la tête bien pleine à la tête bien faite

M. Lipman, Thinking in Education, 2e édition, p. 18, 2003 (ma traduction)

Bien peu de personnes ignorent la fameuse phrase de Montaigne: «Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine.» (1533-1592).  Qu’avait-il en tête au moment d’écrire cette phrase devenue célèbre? Peut-être songeait-il au fait qu’une tête bien pleine ne sert à rien si elle ne sait pas utiliser ses connaissances de manière judicieuse…  C’est en tous cas ce que Lipman avait en tête lorsque, vers la fin de sa vie (en 2003), il a tenu à distinguer ce qui, à ses yeux, constituent les principales caractéristiques d’une éducation traditionnelle (tête bien pleine) et d’une éducation réflexive (tête bien faite).   La pratique de la philosophie avec les enfants est à situer du côté d’une éducation réflexive. Lire la suite

La roue du jugement en philosophie pour enfants

Roue imaginée par Matthew Lipman, traduction : Nicole Decostre

Dans un précédent billet, je citais Matthew Lipman concernant l’importance de la formation du jugement à l’école. On peut y lire ceci:

« Nos jeunes doivent apprendre à distinguer ce qui est authentique de ce qui ne l’est pas; ce qui est profond de ce qui est injustifié.  Ils doivent apprendre que dans le monde où ils vivent, la bonté n’est pas toujours de mise, de sorte que la violence envers l’innocent et le faible est considérée à contrecoeur somme injustice et que les victimes sont régulièrement accusées d’être les auteurs de leur propre malheur.  Si l’école enseignait à nos jeunes l’exercice d’un meilleur jugement, elle les protégerait contre ceux qui veulent les convertir à leurs préjugés et les manipuler en les endoctrinant.»  (Matthew Lipman, dans La formation du jugement, dir. Michael Schleifer, Éd Logiques, p. 100.)  Mais ce qui n’était pas mis en évidence dans ce billet précédent, c’est la complexité de la tâche qui attend la personne qui entend faire de sa classe (ou du lieu où elle se trouve) un espace où les enfants sont invités à exercer, et du coup à affiner, leur jugement. Lire la suite

La présence des émotions en philosophie pour enfants

Quand on pense à la philosophie, il arrive qu’on imagine le penseur solitaire, rationnel, froid, tentant de comprendre le monde, la vie, sa propre raison, etc.  Mais ce serait oublier le rôle primordial des émotions dans une enquête philosophique. Et lorsque celle-ci se réalise en commun, comme c’est le cas en philosophie pour enfants, les émotions ont bel et bien leur place, en dialogue avec la raison, grâce notamment à la présence de la pensée attentive. Lire la suite

John Dewey: un tisserand préoccupé du futur

Sur la tombe du philosophe John Dewey, lequel a grandement inspiré le père de la philosophie pour enfants, Matthew Lipman, il est écrit ceci :

« Les choses auxquelles nous attachons le plus de prix dans notre civilisation ne sont pas notre oeuvre. Elles existent grâce aux actions et aux souffrances de la communauté des êtres humains, qui forme une communauté dont nous sommes un chaînon. Mais ce qui est de notre responsabilité, c’est de conserver, transmettre, corriger et étendre l’héritage des valeurs que nous avons reçu, pour que ceux qui viennent après nous le reçoivent sous une forme plus solide et assurée, plus largement accessible et plus généreusement partagée que celle sous laquelle nous l’avons nous-même reçu.»

A Common Faith, p. 57, trad.: Stéphane Madelrieux dans La philosophie de John Dewey, Coll. Repères, Vrin, 2016

Ces mots en disent long sur l’homme qu’il était. Lipman s’est appuyé sur les épaules d’un géant.

Pas question que je te montre, tu n’y comprendrais rien!!!

Dans un article de la revue Psychologie mis à jour en 2015, dont le titre La philo est-elle utile aux enfants? m’a interpellé, j’ai été très surpris de découvrir qu’on y cite l’auteur Jean-Paul Mongin, de la maison d’édition des Petits Platons, selon qui «les très jeunes enfants ne peuvent pas comprendre une argumentation». Il ne précise pas l’âge (le mot «très» peut avoir plus d’un sens), mais il est probable qu’il renvoie à des enfants de 3-4-5 ans.   Il n’a probablement pas lu les travaux importants en la matière du psychologue et philosophe Lev Vygotsky. Car s’il l’avait fait, et qu’il avait compris l’importance des travaux de ce psychologue, notamment la zone proximale de développement, il aurait été plus nuancé dans son propos… Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :