Grandir en humanité par la philosophie pour enfants: 5- la fidélité

libéraux

Andrée Comte Sponville, dans son Petit traités des grandes vertus, (Paris, PUF, 1995), résume en une phrase ce qu’est cette vertu qu’on appelle la fidélité: «Ne pas faire souffrir est une chose; ne pas trahir en est une autre, et c’est ce qu’on appelle la fidélité.» (p. 19). J’ajouterais, ne pas se trahir car fidélité aux autres, mais également à soi.  Comment se développe cette force au moment de pratiquer la philosophie avec les enfants en communauté de recherche? Essayons, brièvement, d’y voir un peu plus clair. Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :