Des enfants font de la philosophie?

libéraux

 

Ce que notre époque apporte de particulier à la longue histoire des rapports entre la philosophie et les enfants[1], c’est la venue d’un programme structuré permettant aux enfants, dès la maternelle, de pratiquer l’ensemble des disciplines qu’on retrouve en philosophie (éthique, esthétique, logique, métaphysique, etc.).  On doit l’existence de ce programme à deux philosophes américains, Matthew Lipman et Ann Margaret Sharp qui, à la fin des années ’60, ont entrepris de redessiner l’enseignement de la philosophie dans son ensemble afin qu’elle devienne accessible aux enfants et qu’elle puisse dès lors servir d’instrument pour la formation intellectuelle et morale des adultes de demain. Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :