La vulnérabilité – être vulnérable

libéraux

Voici un petit exercice qui pourrait être utilisé avec des enfants de 10 ans et plus portant sur la vulnérabilité.  Il est le fruit d’une discussion avec mes ami-e-s Facebook (et de quelques recherches dans le monde de la philosophie).  Et je profite de l’occasion pour les remercier chaleureusement.  Je ne saurais tous les nommer ici, mais si ces personnes passent par ici,  elles se reconnaîtront.  J’ai changé les noms…

Évidemment, l’intérêt d’un tel exercice (à utiliser si la question vient des enfants ou des adolescents et non à imposer comme thème à discuter sans tenir compte de leur intérêt) n’est pas tant dans les réponses que les enfants pourraient donner que dans les raisons qu’ils devront apporter pour justifier leur accord, ou leur désaccord… Là, on commence à faire de la philo… Et si on veut aller plus loin, il importera également de poser la question: Mais est-ce que cette raison est une bonne raison? Lire la suite

La philo pour enfants et mon implication dans la fondation SEVE

Depuis plus d’un an, je m’intéresse avec joie et ardeur à une fondation mise sur pied par Martine Roussel et Frédéric Lenoir: SEVE (Savoir être et vivre ensemble). Le mandat de cette fondation m’est rapidement apparu en lien étroit avec ce sur quoi je travaille depuis plus de 30 ans: permettre aux enfants de pratiquer la philosophie (et, avec SEVE, l’attention) afin qu’ils soient et deviennent de plus en plus des personnes conscientes, capables de penser par et pour elles-mêmes, avec les autres. Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :