Le pragmatisme de Dewey et la philosophie pour les enfants de Lipman et Sharp

John Dewey

Le pragmatisme qui caractérise Lipman  (père de la philo pour enfants)– il n’a jamais caché son sentiment favorable à l’égard du pragmatisme en général et de celui de John Dewey en particulier – l’a conduit beaucoup plus loin que l’horizon théorique entrevu par Dewey. En effet, au lieu de se satisfaire d’une considération purement théorique sur la nature même d’une éducation intellectuelle, il envisagea en plus la mise sur pied d’un programme de philosophie, entièrement redessiné si on le compare aux programmes actuels, qui saurait répondre aux objectifs qu’il s’était fixé; de l’intention, il poussa donc le projet jusqu’à sa réalisation et créa un programme de philosophie pour enfants. Lire la suite

%d blogueurs aiment ce contenu :