La philosophie pour enfants: apprendre à penser par une pratique réflexive en communauté de recherche

libéraux

 

Les êtres humains, jeunes ou vieux, sont des personnes qui pensent et ressentent et qui pensent de façon autonome en même temps qu’en collaborant avec les autres. Les personnes entières, non pas uniquement les esprits, les corps ou les sentiments, devraient être le point de concentration de tout enseignement et apprentissage.

Voici une liste de stratégies qui pourrait être intitulées « penser » et qui deviennent de plus en plus présentes lorsque les personnes sont invitées à pratiquer la philosophie en communauté de recherche:

• donner des arguments et distinguer les bons arguments des mauvais;

• poser des questions;

• écouter les autres;

• identifier des problèmes;

• créer des liens et des distinctions;

• comprendre les relations:  partie/tout, moyen/fin, cause/effet, etc.;

• utiliser des analogies;

• identifier, questionner et justifier les présupposés;

• construire des explications;

• rechercher la consistance;

• classer et catégoriser;

• formuler et utiliser des critères;

• comprendre et évaluer les arguments;

• corriger sa propre pensée;

• chercher les preuves et la probabilité;

• émettre (et, lorsqu’approprié, cacher ) des jugements de valeur;

• parler avec aisance et confiance;

• prendre en considération toute idée pertinent;

• montrer de la sensibilité au contexte (être capable d’identifier les caractéristiques spécifiques qui créent une différence dans la formation du jugement );

• définir et analyser des concepts;

• construire des inférences;

• faire des généralisations à partir d’expériences et d’événements particuliers;

• trouver des exemples et des contre-exemples;

• analyser les phrases et affirmations;

• anticiper, prédire et explorer les conséquences;

• reconnaître les contradictions;

• détecter les raisonnements fallacieux;

• émettre et tester des hypothèses;

• faire preuve d’ouverture d’esprit;

• détecter l’ambiguïté et l’imprécision;

• explorer les alternatives et possibilités;

• être pertinent dans ses interventions;

• être conscient de la complexité:  voir les différentes teintes de gris entre le blanc et le noir;

• tenir compte des différents points de vue et perspectives; faire preuve d’imagination;

• comprendre l’importance d’être raisonnable;

• développer ses dispositions de courage intellectuel, d’humilité, de tolérance, d’intégrité, de persévérance et d’esprit équitable;

• respecter les personnes et leurs points de vue;

• être attentif aux procédures de recherche.

Certains items de cette liste sont spécifiques – l’habileté/sensibilité à reconnaitre les contradictions et la disposition à vouloir les éviter qui lui est associée ( ou, à l’occasion, de les utiliser avantageusement), par exemple.  D’autres – comme la recherche de problèmes et la formulation de critères – sont des combinaisons d’habiletés et de dispositions plus générales. L’idée principale est que les habiletés, tant spécifiques que générales, peuvent être enseignées par la pratique réflexive en communauté de recherche.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :