La pratique du questionnement en communauté de recherche philosophique

La pédagogie qui sous-tend la pratique de la philosophie en communauté de recherche est celle du questionnement. Le mandat de l’animateur est celui de modéliser le questionnement afin que les participants en arrivent peu à peu à se poser les questions introduites par ce dernier.

Plusieurs dimensions touchent ce questionnement.  Le billet d’Anda Fournel publié au mois de novembre 2016 fait état de plusieurs sortes de questionnement. Ce billet est un complément à sa publication en montrant que le questionnement en communauté de recherche philosophique peut prendre au moins 8 directions différentes (qui parfois se recoupent partiellement).  Je serai bref, ne donnerai pas d’exemples de questionnement précis touchant chacune de ces directions.  Dans un autre billet, je prendrai le temps d’exemplifier chacun de ces questionnements (quelles sont les questions, par exemple, qui pourraient être posées pour favoriser l’émergence d’un questionnement sur le jugement).

8 formes de questionnement dans une communauté de recherche philosophique

1- Le questionnement peut porter sur des questions générales en philosophie portant par exemple sur le dégagement des conséquences, l’identification des contradictions, la mise en évidence de critères, etc…  Ce genre de questionnement pourrait être appelé le questionnement génériquement philosophique.

2- Il peut porter sur des sujets touchant les différentes sous-disciplines de la philosophie (l’éthique, l’esthétique, la métaphysique, etc.).  Ce genre de questionnement pourrait être appelé le questionnement spécifiquement philosophique.

3- Il peut porter sur les habiletés génériques de penser: raisonner, rechercher, conceptualiser, traduire et les habiletés spécifiques qui s’y rattachent Ce genre de questionnement pourrait être nommé le questionnement des habiletés génériques.

4- Il peut porter sur la nature des questions qui sont posées dans une communauté de recherche: sommes-nous en présence d’une question philosophique, d’une question ouverte…?  Ce genre de questionnement pourrait être nommé le questionnement des questions.

5- Il peut porter sur les types de jugements en jeu dans une communauté de recherche: jugement générique, intermédiaire ou culminant (avec les jugements plus spécifiques qui les accompagnent). Ce genre de questionnement pourrait être nommé le questionnement des jugements.

6- Il peut porter sur les 3 grands modes de la pensée impliqués dans une communauté de recherche: critique, créative et attentive et tout ce qui s’y rapporte. Ce genre de questionnement pourrait être appelé le questionnement des modes de la pensée.

7-  Il peut également porter sur les dispositions ou attitudes en jeu dans une communauté de recherche (questions portant sur la coopération intellectuelle, le respect de soi et des autres, etc.). Ce genre de questionnement pourrait être appelé le questionnement des dispositions.

8-  Enfin, le questionnement peut porter sur le contenu de l’histoire présentée aux participants en début d’atelier philo en les invitant à approfondir le contenu philosophique que ce matériel contient. Ce genre de questionnement pourrait être appelé le questionnement du texte.

À suivre… pour des exemples venant concrétiser cette synthèse partielle des différentes formes de questionnements dans une communauté de recherche philosophique.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :